Kouglof aux raisins secs et au kirsch.

Une version du Kouglof que je fais chaque année , celui-ci est de tradition classique au raisins secs, amandes et kirsch, il est réalisé pour le pétrissage à la Map , façonnage classique, cuisson au four, pour un résultat très gourmand , la mie est légère et aérée, et je vous le recommande.

Pour 6 à 8 gourmands Préparation 10 min, cycle 1 h 25 Levée 1 h Cuisson 40 min.

Ingrédients:

  • 400 gr de farine t 45
  • 70 gr de sucre vanillé maison
  • 17 gr de levure fraîche de boulanger
  • 1 œuf + lait tiède + eau de fleur d’oranger
  • 1 bouchon de Kirsch = le tout doit faire un total de 250 ml ( au moins 200 ml de lait)
  • 1 c à c de sel
  • 100 gr de beurre mou coupé en dès +Pour beurrer le moule
  • 70 gr de raisins secs,
  • 2 c à c de miel liquide.
  • 1 sachet de thé .
  • 50 gr d’amandes effilées.

Préparation

Dans la cuve de la Map , versez l’oeuf battu , l’eau de fleur d’oranger , le Kirsch et le lait tiédi le tout doit faire 250 ml à mesurer au préalable.

Ajouter le sucre et le sel.

Diluer la levure dans un peu de lait environ 2 c à s et 2 c à c de miel liquide , laisser poser 10 min . Ajoutez la farine dans la cuve , faites un petit puits dans la farine , versez la levure diluée.

Choisir le programme Pâte 1 h 25 pour moi, mettre le distributeur en fonction . Laissez pétrir 10 min avant d’ajouter le beurre coupé en dès.

Préparez un thé chaud, ou une infusion au choix , y plonger les raisins secs, laissez les gonfler pendant environ 10 min , épongez-les , farinez-les soigneusement afin qu’ils ne retombent pas.

Quand le distributeur bipe , versez les raisins secs dans la cuve , remuez à l’aide d’une Maryse afin qu’ils s’intégrent bien au pâton. Laissez ensuite le programme s’effectuer sans ouvrir le couvercle de la Map.

Quand le bip de la fin du cycle retentit , ne pas ouvrir la cuve (laisser lever le pâton au moins 1h, s’il n’a pas assez levé ) il doit doubler ou tripler de volume. Quand la pâte à bien levée au chaud dans la cuve, versez- la sur le plan de travail fariné, laissez reposer 15 min sous un torchon propre. Ensuite dégazez le pâton avec la paume de la main, puis formez une jolie boule.

Dans le moule à kouglof , mettre les amandes effilées dans le fond du moule au préalable beurré avec le beurre fondu . Mettre la boule de pâte dans le moule , dégagez autour de la cheminée, remettre le torchon sur le moule et mettre à lever dans votre four préchauffé au préalable à 40° avec un bol d’eau sur la grille du four , cela va permette au pâton de bien lever dans une ambiance tiède et humide. Éteindre le four , laisser lever 1h. Le pâton doit avoir doublé de volume. Sortir du four , bien à l’abri des courants d’air .

Faites préchauffer le four à 150° chaleur tournante. Enfournez pour 40 min .

Démouler tiède et laisser refroidir sur une grille, décorez d’amandes effilées je le conserve dans une boîte en fer, emballé dans du papier cuisson. Il se conserve 3 jours.

Inscription à la newsletter:
Cet article vous plaît et vous voulez être informé de la parution des nouvelles recettes inscrivez-vous ci- dessous, merci d’avance.

A la Sainte-Lucie, la maison s’habille de lumière…
Noël approche .
La bûche flambe dans la cheminée
Le sapin est tout illuminé.


19 réflexions sur “Kouglof aux raisins secs et au kirsch.

  1. Dès que j’entends « kouglof » je repense à celui que ma grand-mère me faisait lorsque j’étais enfant. Quel doux souvenir. Je ne me ferai pas prier pour dévorer le tiens il a l’air absolument délicieux.

    J'aime

  2. Merci Sofia aussi bon que peut-être.mon Kougof il ne peut pas rivaliser avec celui de ta grand-mère on ne peut pas lutter contre les souvenirs gustatifs de notre enfance nos papilles n’oublient jamais l’affect
    Et nous sommes tous ainsi . J’aimerai que mes petits-enfants gardent dans leur memoire le goût des centaines de gâteaux que j’ai patissé pour eux
    C’est une belle manière de se souvenir .
    Belle journée .

    J'aime

  3. Super beau ! je comprends que tu sois obligée de le refaire tous les ans, on doit te le réclamer ! j’en ferais autant. Je déjeune très peu le matin sauf justement lorsqu’il y a de belles brioches ou des viennoiseries sur la table où là je mange non pas par faim mais par gourmandise ! que ce doit être agréable de l’avoir le matin sur la table du petit déjeuner de Noël ! Bravo Yolande ! gros bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ma Claudine .
      Je fais cuire mon.kouglof en terre cuite cadeau d’une tante Alsacienne qui portait pendant les fêtes de costume traditionnel et ce vieux moule elle s’en servait beaucoup . Et j’y tiens aussi beaucoup .Cette annee ce Kouglof m’a semblé encore plus aérien plus parfumé que les autres années..Ce Kouglof c est ce que j’ai le plus aimé faire pour ces fêtes peu « Orthodoxes  » si tu vois ce que je veux dire . Gros bisous sucrés .
      Passe une bonne journée.
      Hier mauvailles nouvelles ,je vais rappeler ce matin. Angoisse…

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.